ZARKANZAR: L’étrange homme-arbre
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

mardi 23 août 2011

L’étrange homme-arbre


Dede, qui a maintenant 35 ans, a déconcerté bien des experts médicaux quand "des racines" couvertes de verrues ont commencé à grandir sur ses bras et ses pieds après qu'il ait coupé son genou dans un accident quand il était adolescent.

La diffusion des « racines » le long de son corps était telle qu’il a bientôt été incapable d'effectuer les tâches quotidiennes de la maison.

Mis à la porte de son travail et quitté par sa femme,
Dede a élevé seul ses deux enfants, maintenant adolescents, dans la pauvreté. Il avait abandonné toute idée de guérison car les médecins locaux n'avaient aucun remède à lui proposer. Pour joindre les deux bouts il a même participé à "une exposition de monstres" locale, défilant devant des spectateurs à côté d’autres victimes de maladies particulières. Bien que soutenu par sa famille, il était souvent la cible de railleries dans son village situé en Indonésie au sud de Jakarta.

Mais maintenant, Dede connaît un nouvel espoir car un expert en dermatologie américain pense avoir identifié son problème et a proposé un traitement qui pourrait transformer sa vie.

Après les tests en laboratoire, des échantillons des lésions et du sang de
Dede, le Docteur Anthony Gaspari de l'Université du Maryland a conclu que son malheur était du à l'Homme Papilloma le Virus (HPV), une infection assez commune qui ne cause d'habitude que de petites verrues se développant sur leurs victimes.


L’importance des lésions de Dede est due à une tare génétique rare qui empêche le système immunitaire de son organisme de contenir les verrues.
 

Le virus était donc capable d’ordonner aux cellules de la peau de produire des quantités massives de la substance qui a causé ces excroissances semblables à des racines sur ses mains et ses pieds.


Le diagnostique a été difficile à établir car, à part les verrues, Dede a toujours eu une santé remarquable durant toute sa vie. On ne s'attendait donc pas à trouver quelqu'un avec un système immunitaire pratiquement inexistant, surtout que ni ses parents, ni ses enfants n’ont montré des signes de lésions.

La probabilité d'avoir un système immunitaire aussi bas est rarissime a déclaré le Docteur Gaspari au Télégraphe. Il pense que la situation de Dede peut être en grande partie améliorée par des doses quotidiennes d'une forme synthétique de Vitamine A, qui ont déjà fait leurs preuves pour arrêter la croissance des verrues dans des cas sévères de HPV.

"Il n'aura pas un corps parfaitement normal mais les verrues verraient leur taille réduite au point où il pourrait utiliser ses mains. Dans 3 à 6 mois, les verrues devraient être devenues plus petites et moins nombreuses. Il vivra une vie plus normale" a déclaré le docteur Gaspari.

Les verrues les plus résistantes pourraient alors être gelées et les excroissances sur ses mains et ses pieds chirurgicalement enlevées.

Le Docteur Gaspari
espère obtenir les médicaments nécessaires gratuitement grâce à des sociétés pharmaceutiques. Ils seraient alors administrés par des docteurs indonésiens sous sa surveillance.

Toujours intrigué par les origines du manque de défenses immunitaires particulier de
Dede, le docteur voudrait aller avec lui aux Etats-Unis pour un nouvel examen, mais il craint que les barrières financières et bureaucratiques soient trop difficiles à surmonter.


Espérons qu’il y arrivera car comme il a déclaré : "Je n'ai jamais vu rien de tel dans toute ma carrière", et le cas de Dede pourrait faire avancer la recherche.

---------------------------------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.