BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

jeudi 14 juillet 2011

Epargnez sans vous en rendre compte

Certains systèmes vous permettent d’épargner sans avoir la sensation de faire un effort financier et sans que vous ayez à vous en préoccuper.…
Certains systèmes vous permettent d’épargner sans avoir la sensation de faire un effort financier et sans que vous ayez à vous en préoccuper. Quelques pistes.
Programmer ses versements

Si, chaque mois, vous constatez une capacité d’épargne sur vos revenus, au lieu d’effectuer au coup par coup des versements sur des produits d’épargne, programmez-les une fois pour toutes. Vous fixerez la somme qui vous semble envisageable d’épargner sans mettre votre compte en danger ainsi que la date qui vous semble opportune. Ainsi, chaque mois, à la date que vous aurez choisie, une somme d’argent viendra gonfler votre épargne et générera des intérêts. A l’intérieur d’un même établissement, ce service est gratuit.

A noter : si vous ouvrez un livret d’épargne (livret A, livret de développement durable, compte sur livret…), veillez à l’alimenter le 15 ou le 30 (ou 31) : en effet, les intérêts ne sont calculés que par quinzaine entière. De même, essayez dans la mesure du possible de n’effectuer de retrait que le 16 ou le 1er.

Ne pas laisser dormir l’argent sur votre compte


Vous ne dépensez pas toujours l’intégralité de vos revenus et constatez qu’il vous reste parfois un confortable matelas ? Ne laissez pas s’accumuler votre argent inutilement sur votre compte courant ! De nombreuses banques proposent des mécanismes d’écrêtage pour gérer votre trésorerie. Le principe ? Au-delà d’un montant que vous aurez fixé, les sommes qui arriveront sur votre compte seront automatiquement virées vers le ou les comptes d’épargne que vous aurez désignés. Ce service a un coût. Exemple : 1,58/mois au Crédit Agricole Nord de France.

Conseil : ne prévoyez pas trop juste ! Si cette formule vous fait passer à découvert sur votre compte, l’opération risque fort d’être perdante au final.

Faire travailler l’argent de votre compte courant


De nombreuses banques proposent une rémunération des sommes en dépôt sur votre compte courant. D’un établissement à l’autre, les formules varient sensiblement. Ainsi, certaines exigent la souscription préalable d’un package, forfait comprenant plusieurs services bancaires (carte de paiement, assurance des moyens de paiement, découvert autorisé…), d’autres demandent un gros versement initial ou exigent un montant minimal de dépenses par carte bancaire.

Tout ça pour une rémunération… de 0,5 à 1,5 %, voire 2 % dans le meilleur des cas ! Et encore… Une condition s’ajoute parfois : la rémunération n’intervient qu’au-delà d’un solde minimum sur votre compte. Ou, au contraire, elle n’est due que dans la limite d’un certain plafond.

Les intérêts, calculés au jour le jour, sont versés chaque fin de mois ou de trimestre. Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu (barème progressif ou option pour le prélèvement libératoire) et aux prélèvements sociaux après compensation éventuelle avec les agios facturés au cours de la même période pour un découvert sur le même compte.


Patricia Erb
A lire sur Monnaitime : Comment devenir rentier

0 Avis (Votre avis nous intéresse):

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.