BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

mercredi 18 mai 2011

Le Collagène, pour un petit air de jeunesse

Collagène signifie « producteur de colle » en grec. Les ébénistes de l'Égypte antique s'en servaient pour fabriquer la glu qui fixait les pièces de bois. Cette colle est en fait la protéine structurale fibreuse qui compose les fibres blanches de la peau, des tendons, des os, des cartilages et de tous les autres tissus conjonctifs. On la trouve également répandue dans les substances gélatineuses de l'organisme, comme dans le corps vitré de l'œil.


Les collagènes (il y en a cinq types) représentent 80 % du poids des tissus conjonctifs. C'est dire qu'ils sont beaucoup plus qu'un simple adjuvant pour des crèmes de beauté.
  • La colle du corps à l'épreuve du temps !

L'organisme se régénère lui-même en partie grâce au processus de synthèse des protéines qui nécessite le collagène comme catalyseur. Cette protéine a pour principale fonction de réparer les tissus du corps. Mais comme le collagène n'est pas fourni par les aliments, c'est l'organisme qui doit le produire. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent être à l'origine d'une carence en collagène : la consommation de tabac, d'alcool, de café, mais aussi le stress, l'entraînement physique poussé ainsi que les infections, la pollution et mêmes, certains médicaments. Mais l'ennemi le plus acharné du collagène, c'est l'âge : la production de collagène diminue de 1% par an à partir de 40 ans.
  • Collagène, glucosamine et rhumatismes!

Les altérations du collagène se répercutent sur le fonctionnement de nombreux tissus et organes. Mais les symptômes les plus classiques d'une carence en collagène sont les rhumatismes. Le cartilage dont la fonction est en effet composé de 67 % de collagène. La protéine apparaît donc comme un remède de choix contre les douleurs rhumatismales qui sera, en outre, complémentaire de la glucosamine (dont on sait déjà qu'elle est efficace contre les douleurs articulaires, car elle agit comme lubrifiant au niveau de l'articulation) car il contribue plus globalement à la régénération de la souplesse et de la solidité de l'articulation.
  • Collagène et inflammation !

On s'est aperçu récemment que les maladies liées à un manque de collagène impliquent généralement des anomalies du système immunitaire. Le plasma sanguin des patients concernés montre des niveaux significatifs d'autoanticorps (qui attaquent les protéines du corps ou des cellules). C'est cette réaction qui mène à l'inflammation, chez les patients atteints d'arthrite, de tendinites chroniques ou de bursite.
  • Comment lutter contre la carence en collagène ?

Pour pallier le manque de collagène, la seule solution est d'en absorber.

Il y a cinq types de collagène dans le corps selon leur localisation. Chacun joue un rôle différent au niveau métabolique. Par exemple, les os, les tendons, les ligaments et la peau bénéficient de collagène de type I alors que le cartilage et les yeux sont plutôt concernés par le type II.

Les compléments alimentaires à base de collagène que l'on trouvait dans le commerce jusqu'ici ne proposaient que du collagène de type II.

Désormais, vous pouvez le trouver sous différentes formes, mais le plus efficace reste celui qui est commercialisé sous forme de boisson nutritionnelle ! er surtout privilégier l'hydrolysat de collagène marin !
---------------------------------

0 Avis (Votre avis nous intéresse):

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.