ZARKANZAR: Une première greffe totale du visage
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

jeudi 24 mars 2011

Une première greffe totale du visage



A Boston, aux États-Unis, des chirurgiens ont réalisé la première greffe totale du visage sur un jeune homme de 25 ans dont le visage avait été brûlé par une ligne à haute tension. 

En 2008, Dallas Wiens voit son visage complètement brûlé après que sa tête touche une ligne à haute tension durant son travail. Dans cet accident, l'homme perd les traits de son visage mais également la vue. Aujourd'hui, le jeune homme a bénéficié d'une greffe totale du visage, une première nationale qui s'est déroulée à Boston, à l'hôpital universitaire Brigham and Women. "Cet exploit a été possible grâce à toute l'équipe de chirurgie plastique de l'hôpital mais aussi grâce au don d'organes, le plus beau cadeau qu'un être humain puisse faire à un autre" a fait savoir lors d'une conférence de presse, Betsy Nable, présidente du centre hospitalier.
L'opération a nécessité la mobilisation d'une équipe composée d'une trentaine de personnes sous la direction du chirurgien Bohdan Pomahac explique l'AFP. L'opération a duré 15 heures, une durée nécessaire pour rétablir "le nez, les lèvres, la peau mais aussi tous les muscles et les nerfs qui permettent à ces organes de ressentir des sensations". Selon l'Agence France Presse, l'opération aurait coûté 300.000 dollars, un coût totalement pris en charge par le ministère américain de la Défense et ce, dans le cadre de son soutien à la recherche pour les mutilés de guerre.
Aujourd'hui, Dallas Wiens n'a pas retrouvé la vue, mais il se porte bien. Cette greffe inédite intervient moins d'un an après la première greffe total du visage avec système lacrymal et paupières réalisée en France en juin 2010.
-----------------------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.