BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

jeudi 18 août 2011

Nous serons sept milliards avant la fin de l'année

La population mondiale, qui aura franchi le cap de sept milliards d'ici à la fin de l'année, devrait continuer à croître jusqu'à la fin du siècle pour culminer autour de 10 milliards, estime l'Institut national d'études démographiques (INED) dans une étude publiée jeudi 18 août.

La croissance de la population mondiale ralentit déjà, montre cette étude biannuelle intitulée 'Tous les pays du monde' : alors qu'il aura fallu douze ans pour passer de six à sept milliards de Terriens, il en faudra quatorze pour passer de sept à huit milliards, un seuil qui devrait être franchi en 2025. L'ONU a fixé au 31 octobre la date symbolique du franchissement du cap des sept milliards de Terriens, sur la base des données et tendances disponibles au début de l'année.
La croissance démographique a atteint son niveau maximal (2 % par an) il y a déjà 50 ans, précise l'INED, et elle a été divisée par deux depuis pour tomber à 1,1 % en 2011. 'Elle devrait continuer de baisser jusqu'à la quasi-stabilisation de la population mondiale dans un siècle autour de neuf à dix milliards d'habitants', poursuit l'INED.
UN TERRIEN SUR TROIS SERA AFRICAIN EN 2100
Cette décélération s'explique par la diminution de la fécondité moyenne, revenue à 2,5 enfants par femme aujourd'hui contre le double en 1950. Cette moyenne cache cependant d'importantes disparités note l'INED, soulignant que l'essentiel de la croissance démographique d'ici à la fin du siècle sera concentrée sur l'Afrique subsaharienne, la péninsule arabique et les régions allant de l'Afghanistan au nord de l'Inde.Lire la suite sur lemonde.fr

0 Avis (Votre avis nous intéresse):

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.