BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

samedi 18 juin 2011

Le travail assis nuit-il à la santé ?

Une étude dirigée par l'American Cancer Society révèle les méfaits du travail sédentaire. Selon les chercheurs, rester plus de six heures assis à son bureau aurait de graves et irréversibles conséquences sur la santé.


Un article paru dans La Repubblica rapporte les résultats d'une étude menée par l'American Cancer Society sur les méfaits du travail sédentaire. Une activité qui, à l'ère de l'Internet, touche de plus en plus de personnes. Selon les analyses menées par les chercheurs, le maintien de la position assise pendant plus de six heures par jour peut avoir de graves conséquences potentiellement irréparables sur la santé.  "Les muscles deviennent aussi réactifs que ceux d'un cheval mort. Cela peut entraîner notre métabolisme à générer une cascade d'effets indésirables", explique au quotidien italien Marc Hamilton, chercheur au Centre de recherche biomédicale Pennington des États-Unis.
Les chiffres ne sont pas plus rassurants. L'étude menée sur 123.000 personnes affirme effectivement que les travailleurs sédentaires ont un taux de mortalité 20% (40% pour les femmes) supérieur à celui des salariés assis moins de trois heures par jour. Des conclusions appuyées par une autre recherche d'une équipe australienne et parue dans le Journal of Epidemiology. Celle-ci indique que les personnes occupant un emploi assis depuis plus de dix ans sont presque deux fois plus susceptibles de développer un cancer colorectal.
D'autres méfaits ont également été relevés comme l'obésité et le diabète liés à un apport calorique trop important par rapport à l'énergie requise pour une journée de travail. Selon Marc Hamilton, une activité effectuée assise requiert environ trois fois moins de calories que lorsqu'elle est effectuée en marchant. Cette surconsommation entraîne régulièrement un dysfonctionnement des enzymes responsable de la répartition des lipides et de triglycérides.
Des dommages irréversibles
Quant aux moyens de prévenir les méfaits du travail sédentaire, les chercheurs sont plutôt pessimistes. L'étude n'offre pas de recette miracle pour rattraper le temps perdu. L'inactivité physique au travail est aussi mauvaise pour une personne obèse que pour un coureur de marathon. "Restez assis est néfaste", affirme le Dr Levine, mettant un terme à l'opinion largement répandue selon laquelle faire un régime et faire de l'exercice permettrait d'annuler les conséquences d'une journée assise sur une chaise. La seule alternative proposée pour limiter les risques consiste à se lever régulièrement de sa chaise pour faire de petites activités comme aller à la machine à café, aux toilettes ou encore refaire ses lacets.
------------------------------------------------

0 Avis (Votre avis nous intéresse):

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.