ZARKANZAR: Les satellites utilisés pour localiser Ben Laden
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

samedi 7 mai 2011

Les satellites utilisés pour localiser Ben Laden



Repéré depuis huit mois, selon la version officielle, le fondateur d'al-Qaida était, semble-t-il, cerné par des satellites-espions.

Il est encore bien tôt pour connaître les dessous de l'opération qui a conduit à l'exécution d'Oussama Ben Laden. Les informations selon lesquelles sa résidence d'Abbottabad a été repérée en août 2010 ne laissent pas d'interroger sur le temps - huit mois au bas mot - qui a séparé cette découverte de la descente sur le compound des commandos de l'US Navy. À partir de conversations avec des spécialistes du renseignement, nous avons tenté de comprendre ce que permettent les technologies actuelles en matière de surveillance d'un bâtiment, des personnes qui l'habitent et de celles qui - nécessairement - y entrent et en sortent.
Pour nos interlocuteurs, c'est une évidence : dès que des sources humaines ont pu identifier le bâtiment où résidait un important personnage lié à al-Qaida, tous les moyens techniques ont été utilisés pour le placer sous surveillance. "Tous les moyens", quand on évoque les États-Unis, c'est beaucoup ! Ce sont d'abord les satellites d'observation militaire, avec une des images montrant des détails d'une dizaine de centimètres dans le meilleur des cas. Plus généralement d'une vingtaine de centimètres. Ils passent une fois par jour au-dessus d'un point, qu'ils peuvent filmer durant deux minutes. On ne sait pas bien de combien d'engins dispose le National Reconnaissance Office (NRO), qui gère ces équipements, mais leurs capacités sont aujourd'hui époustouflantes : par exemple, l'imagerie infrarouge dont ils sont dotés leur permet de repérer la chaleur des corps humains dans une maison. Utile, pour savoir combien de personnes y habitent...Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.