ZARKANZAR: Comment Obama a vecu l'opération pour tuer Ben Laden?
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

mardi 3 mai 2011

Comment Obama a vecu l'opération pour tuer Ben Laden?

Son cabinet était divisé sur l'action. Mais après une vingtaine de meetings et avoir pesé le pour et le contre, le président américain a ordonné une attaque héliportée. Avec succès... 

Ce furent sans doute les 40 minutes les plus tendues de sa présidence. Mais à l'issue d'une opération éclair, la radio grésille: «Geronimo-E KIA», Geronimo -nom de code pour désigner Ben Laden- Enemy Killed in Action (ennemi tué en action).» Obama et ses conseillers, réunis dans la Situation Room de la Maison Blanche, peuvent respirer.
Les photos «à l'intérieur de la Situation Room» sur le Flickr de la Maison Blanche
Le succès de la mission était pourtant loin d'être assuré. Après des années passées à identifier le fameux «coursier» de Ben Laden, puis des mois de contre-espionnage pour accumuler le maximum d'informations sur la résidence fortifiée d'Abbotabad, Obama a dû prendre la décision. Etre le «commander in chief». Sans avoir la certitude que l'ennemi public n°1 se trouvait bien sur place. Avec les risques d'un fiasco similaire à celui de l'intervention ratée lors de la crise des otages en Iran, en 1980.
«50 à 80%» de chances que Ben Laden soit sur place
Jeudi soir, lors d'un meeting, ses conseillers lui donnent un chiffre, raconte Time Magazine: les preuves indirectes de la présence de Ben Laden, selon le renseignement américain, se situent entre «50 et 80%». Leon Panetta, le directeur de la CIA, les joint-chiefs du ministère de la Défense, Joe Biden, Hillary Clinton et la dizaines de conseillers dans le secret, sont divisés sur la meilleure option.
Certains préconisent d'attendre, pour obtenir davantage d'informations.... lire la suite de l'article sur 20minutes.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.