ZARKANZAR: Comment faire tomber El Gueddafi ?
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

mercredi 9 mars 2011

Comment faire tomber El Gueddafi ?

C’est la question qui continue à tarauder la communauté internationale. Jusque-là, deux options sont mises en lumière. Il s’agit du gel des avoirs libyens à l’étranger et la possibilité de créer une zone d’exclusion aérienne pour empêcher les forces du régime de Tripoli de bombarder les civils.

Sur le plan financier, les 27 pays de l’Union européenne se sont mis d’accord hier pour décréter de nouvelles sanctions à l’encontre de la Libye, visant notamment un fonds souverain et la banque centrale, après le gel des avoirs du colonel Mouammar El Gueddafi et de 25 de ses proches fin février, selon l’AFP citant des sources diplomates. Cet accord doit encore faire l’objet d’une approbation formelle par les 27 gouvernements en vue d’une entrée en vigueur d’ici au sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement, prévu vendredi à Bruxelles, a précisé un diplomate. Ces nouvelles sanctions concernent notamment les avoirs de la Libyan Investment Authority (LIA), un fonds souverain qui gère les revenus du pétrole libyen et détient des parts dans plusieurs grandes entreprises européennes, dont la banque italienne UniCredit, le groupe italien d’aéronautique et de défense Finmeccanica ou le groupe britannique d’édition Pearson.
La délégation maltaise, soutenue par d’autres délégations, avait formulé des réserves lundi denier à propos du gel de ces avoirs, redoutant qu’il n’affecte indirectement les activités des entreprises européennes dont une partie du  capital était détenue par la LIA.   Selon un diplomate européen, «une clarification a été trouvée pour éviter des effets indésirables des sanctions contre la LIA sur des entreprises européennes». Le même jour, deux comptes libyens suspects ont été gelés dans des banques à Luxembourg pour un montant de moins d’un milliard d’euros, a annoncé, sur une chaîne de télévision luxembourgeoise, le ministre des Finances, Luc Frieden, a indiqué hier l’AFP. «Deux comptes ont été bloqués, nous avons agi de façon préventive, car nous avions remarqué des mouvements suspects», a expliqué Luc Frieden. Le ministre a précisé que le gel des avoirs suspects libyens avait été effectué à la suite de dénonciation de banques auprès des autorités luxembourgeoises après la publication le 26 février dernier d’une liste de seize personnes liées à Mouammar El Gueddafi et à sa famille et  visées par les sanctions de l’ONU. Selon le ministre des Finances, les avoirs identifiés au Luxembourg ne sont pas directement rattachés à Mouammar El Gueddafi ni à sa proche famille...L'article complet sur Elwatan.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.