ZARKANZAR: La censure chinoise chasse les lapins en colère du Web
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

mercredi 2 février 2011

La censure chinoise chasse les lapins en colère du Web

Au moment où l'Egypte tente de couper tout un pays du réseau internet, les censeurs chinois, pour leur part, font la chasse à des lapins en colère sur le Web. Littéralement : il s'agit d'une superbe vidéo d'animation qui, à la veille du début de l'année du lapin dans le monde chinois, constitue une féroce satire du régime chinois et un appel à peine voilé à la révolte.
La vidéo signée du pseudonyme « Xiao Hong », étant en chinois, non traduite, voici d'abord quelques clés avant de la regarder. Même si la vidéo commence par le rituel avertissement « toute ressemblance avec la réalité… », il ne s'agit évidemment que de ça, avec un retour sur des événements authentiques de 2010.
Les lapins sont des petits animaux mignons et dociles, tout comme le 1,3 milliard de Chinois, selon les auteurs anonymes de ce film. Et ce côté « mignon » et « obéissant » est accentué par les chansons d'enfant, très connues en Chine, qui sont reprises dans la bande-son mais d'une manière détournée puisque le refrain demande aux lapins de rester dociles.
Vous reconnaîtrez, même sans comprendre le chinois, quelques événements connus de l'actualité chinoise. Vous y retrouverez :
  • les suites du scandale du lait à la mélamine, qui a tué plusieurs enfants et contaminé des milliers d'autres, et qui, ici, va empoisonner des bébés lapins « mignons » et « obéissants » ;
  • les expropriations violentes de maisons et d'appartements par des promoteurs immobiliers sans scrupules et liés aux cadres locaux du Parti communiste, ainsi que les immolations de protestation comme il s'en est produites plusieurs l'an passé ;
  • l'« affaire Li Gang », du nom d'un dirigeant local du parti dont s'est réclamé le fils pour se sortir d'un accident de voiture dû à sa conduite dangereuse ; « Mon père s'appelle Li Gang » fait partie des gags les plus entendus en Chine de nos jours, lancé comme excuse si vous êtes en retard à un rendez-vous ou si vous êtes dans une situation embarrassante… Lire la suite sur rue89.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.