BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

mercredi 13 février 2013

Les festivals les plus étranges du monde.

Le monde, en général, est étrange. Les coutumes surprenantes s’étendent: traditions absurdes, pratiques sans aucun sens, et bêtises variées auxquelles nous ne pouvons arrêter de prêter attention avec un sourire sarcastique. Voici quelques festivals les plus étranges du monde:



En espagne: Festival saut de bébés
À Castrillo de Murcia, un petit village du nord de l’Espagne, se tiennent chaque année les festivités de Corpus Christi. Les principaux personnages des festivités sont le diable « El Colacho » et son compère « El Atabalero ». El Colacho, habillé de jaune et de rouge, tient les bébés du village à sa merci. Ceux-ci sont couchés sur le sol et El Colacho sautent au-dessus d’eux. Pendant ce temps, El Atabalero déambule dans les rues du village pour déverser sa violence. Le dimanche, le diable El Colacho est chassé et s’enfuit après avoir effectué un salto au-dessus des bébés né au cours de l’année, bébés qui reçoivent ensuite la communion de la part du prêtre.





En  Écosse: Festival du viking
La plus grande et la plus spectaculaire des fêtes du feu est l'Up-Helly-Aa, qui se déroule à Lerwick dans les Shetland, le dernier mardi du mois de janvier. Attention, les visiteurs ne sont pas forcement les bienvenus dans cette cérémonie au cours de laquelle les Shetlandais commémorent leur héritage nordique. La fête démarre par l'affichage du Bill, une proclamation de 3 m de haut, sur la Market Cross, et la construction d'un drakkar viking de 9 m de long sur la plage. La nuit venue, les habitants habillés en viking, tirent le navire jusqu'à l'endroit où il sera brûlé. Le reste de la population armé de flambeaux suit la procession en chantant le Galley song. Lorsque le navire est arrivé à destination, un cercle se forme autour de celui-ci et toutes les torches s'abattent sur lui.







En Espagne : Bataille avec des tomates

La Tomatina est une fête célébrée le dernier mercredi du mois d'août de chaque année, à Buñol, province de Valence, en Espagne. Des milliers de participants viennent de chaque coin de la planète pour cette festivité de la bataille des tomates ! La bataille est la scène de milliers de tomates volantes et d'éclats de rire, et le point culminant d'un festival d'une semaine célébrant le saint patron (Sant Lluis Bertran) du village. La Tomatina a obtenu en août 2002 le label de Fête d'intérêt touristique international






 
En Corée du sud : Bain de boue géant
photo mand.dk.msn.comLa ville sud-coréenne de Boryeong compte environ 110 000 habitants, mais une fois par an sa population dépasse le million et demi. Pendant 9 jours, en juillet, la ville accueille un gigantesque festival de boue, près de la plage de Daecheon. La boue draguée de la plage dans des camions vers la ville est réputée avoir une teneur en minéraux unique qui lui confère des vertues de soin dermatologique. Le festival de Boryeong est né en 1998.






En Russie : Boxe libre.
Dans  les villes Orthodoxes se tient une grande fête appelée  "boxe libre". Dans ce festival des gens se battent sans présence d'un arbitre ou règle. Selon la tradition ancienne les combattants ne doivent pas quitter le ring sans être blessés ou tachés de sang


ُ 


En Inde: Le Festival du buffet de singes 
Le Festival du buffet de singes se tient à Lopburi en Thaïlande, en novembre. Lors de cet évènement. plus de 600 singes sont invités à manger des saucisses grillées, des fruits frais, de la crème glacée et d’autres gâteries.
Pour les habitants de Lopburi, ce festival est l’occasion de remercier les singes qui habitent dans le village et aux alentours et qui amènent des milliers de touristes chaque année. Ce qui représente une mane financière pour les habitants.




En Espagne : Festival "a rapa das bestas"
Les Curros de chevaux sauvages ou Rapa das Bestas existent depuis deux mille ans. On trouve une description d'époque dans les écrits de l'historien géographe Strabon : "En poussant de grands cris, armés de cornes, ils poursuivent les bêtes dans la montagne jusqu’à les encercler. Ils en sacrifient certaines pour les manger, prennent les autres comme monture pour leurs luttes guerrières". Tous les ans les chevaux sont rabattus, encerclés et enfermés dans le curro. Alors vient le moment de la rapa das bestas, les chevaux sont attrapés, marqués et les crins coupés dans un grouillement d’hommes et de bêtes. Les plus jeunes seront relâchées dans la montagne.




En Italie : Bataille des oranges 
Chaque mois de février dans la petite ville d'Ivrea, en Italie, se tient la fameuse bataille des oranges. Des milliers d'habitants, divisés en 9 équipes, se battent à coup oranges violemment lancées. Bien que beaucoup d'oranges soient sacrifiées, c'est un truc à faire au moins une fois dans sa vie.


2 Avis (Votre avis nous intéresse):

Anonyme a dit…

Pretty nice post. I just stumbled upon your weblog and
wanted to say that I have really enjoyed surfing around
your blog posts. After all I will be subscribing to your feed and I hope you write again very soon!
Here is my web page ... perfumes baratos

ZARKANZAR a dit…

Thank you for your visit, for your comment and welcome.

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.