ZARKANZAR: Données personnelles: Google va empêcher Facebook d'y accéder
Blogger Tips And Tricks|Latest Tips For BloggersFree BacklinksBlogger Tips And Tricks
English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

R E C H E R C H E

articles et commentaires...

lundi 8 novembre 2010

Données personnelles: Google va empêcher Facebook d'y accéder

INTERNET - Une décision symptomatique de la rivalité naissante entre les deux firmes...

Entre Google et Facebook, les relations sont déjà compliquées mais elles devraient se tendre après la décision prise par Google d’empêcher Facebook d’avoir accès aux données de ses utilisateurs. Une décision qui illustre la rivalité entre les deux entreprises phares de l’Internet. 
Le numéro un mondial de la recherche sur internet ne permettra plus l'importation automatique des contacts des abonnés à ses services e-mail, à moins qu'il n'y ait une réciprocité des flux d'information. 

Pas de réactions de Facebook

En fait, Google accuse Facebook de puiser dans les données de ses utilisateurs sans pour autant permettre l'accès aux données de ses propres abonnés. Le premier site communautaire mondial, qui compte plus de 500 millions d'inscrits, utilise des services e-mail tels que le Gmail de Google, pour aider de nouveaux abonnés à trouver des contacts faisant déjà partie du réseau. Cela permet notamment à Facebook d’augmenter son nombre d’inscrits. L’entreprise de Mark Zuckerberg n'a pas tout de suite réagi aux propos de Google.
Certains observateurs estiment que la justification officielle de Google cachent d’autres enjeux. «Les jeux de pouvoir à l'oeuvre sur internet se concentrent dans la bataille naissante entre Facebook et Google. Ce dernier doit devenir un acteur un premier plan dans les réseaux communautaires mais n'a pas encore réussi à le faire», a dit Ray Valdes, analyste chez Gartner. «Si les internautes font des recherches en étant sur Facebook, s'ils écrivent des e-mails via Facebook, s'ils font de la messagerie instantanée avec Facebook, alors tout ceci va se faire aux dépens de Google», a-t-il ajouté.
-------------------
SOURCE: www.20minutes.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.