BIENVENUE. Ce blog est mis à jour quotidiennement. Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments.

mercredi 24 août 2011

Attention à la cybercriminalité !!! (Partie 3)


Des conseils simples pour éviter les pièges sur internet
Voici quelques conseils simples pour ne pas se faire piéger notamment sur Facebook ou Twitter.


·      Masquer son identité.
«Les blogs des adolescents sont des carnets intimes ouverts à tous», met en garde un des six gendarmes du groupe de cybercriminalité de Lille. Il faut «éviter de mettre en ligne toute photographie permettant d'être identifié». Il vaut mieux s'abstenir de mettre en ligne son adresse ou son numéro de téléphone.


·         Ne pas raconter toute sa vie.
Des informations qui semblent anodines peuvent s'avérer précieuses pour les pirates. Certains internautes mettent des messages sur Facebook du type: «Ce matin, nous partons en Espagne pour 15jours». Une aubaine pour les cambrioleurs. D'une façon générale, il faut restreindre à ses amis l'accès aux comptes sur les réseaux sociaux.


·         Se méfier des contacts inconnus.
L'internet est un terrain d'action privilégié pour les pédophiles. Pas seulement pour chercher des images ou des vidéos. Masqué derrière un pseudonyme, un «prédateur» peut entrer en contact avec des enfants via les «chats» ou les réseaux sociaux en se faisant passer pour une «copine».


·         Attention aux (trop) bonnes affaires.
Les arnaques aux petites annonces frauduleuses et aux produits contrefaits se multiplient sur le web. On peut acheter en ligne, mais il faut se méfier des trop bonnes affaires, des offres fantaisistes, et éviter les gros virements vers l'étranger. Exemple: une voiture de luxe pas chère qu'il faut aller chercher en Roumanie en apportant de l'argent liquide. Un chef d'entreprise du Pas-de-Calais a perdu 200.000EUR en effectuant des virements vers l'Afrique pour acheter une «lotion magique» censée transformer des bouts de papier en dollars.


·         Sites à risques.
Des sites malintentionnés, notamment pornographiques ou de jeux en ligne, abritent des virus de type «trojan» qui récupèrent des données ou des codes secrets sensibles sur les ordinateurs. Mieux vaut être vigilant sur les sites fréquentés et s'armer de toute façon d'un antivirus.


·         Codes secrets.
Il est recommandé de choisir des codes complexes (lire par ailleurs).

Porter plainte.
Un gendarme de raconte l'anecdote d'une fille de 12 ans accostée sur un «chat» par un exhibitionniste devant sa webcam. Sensibilisée à l'école sur les dangers d'internet, «elle a eu le bon réflexe. Elle en a parlé à son père qui a averti la gendarmerie». L'homme a pu être identifié et une plainte a été transmise au parquet.
---------------------------
SOURCE : www.letelegramme.com

0 Avis (Votre avis nous intéresse):

Enregistrer un commentaire

Merci de poster un commentaire.